s
f

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipis cing elit. Aenean commodo ligula eget dolor. Aenean massa. Cum sociis theme natoque

Follow Me
TOP

Jaisalmer, la cité d’or, un mirage dans le désert du Thar

Jaisalmer est un bijou enchâssé dans les terres desséchées du désert du Thar nommée la « Cité dorée». La ville a été fondée en 1156 par un rajâ Râjput du clan des Bhatti, nommé Deorâj et qui prend à l’occasion le nom de Rao Jaisal. Les rajâ de Jaisalmer portent à sa suite le titre de Râwal ou Mahârâwal. Ils régnèrent jusqu’en 1949, date à laquelle leur État fut intégré à l’État du Rajasthan.

Elle doit son importance historique et sa richesse à son rôle d’étape caravanière sur la route entre l’Inde et la Perse, l’Arabie et l’Occident. L’essor du port de Bombay portera un coup sérieux à sa prospérité que la partition de l’Inde, et la fermeture de la frontière, finira d’achever.

Construite sur une éminence qui surplombe le désert du Thar et permet de le surveiller sur une grande distance, elle est entourée d’un rempart de 5 km comportant 99 bastions et tours d’angle.

Au XIII ème siècle, Jaisalmer a été un pillée par le sultan de Delhi Alâ ud-Din pour récupérer une caravane dont les Bhatti s’était emparée. Elle est cependant reconstruite au siècle suivant.

En 1541, la ville prend les armes contre l’empereur moghol Humâyûn en route pour Ajmer. Cependant les rapports entre ses dirigeants et les Moghols ne furent jamais mauvais, Akbar fut même marié à une princesse de Jaisalmer.

Jaisalmer est le point de départ idéal pour un safari dans le désert. Son Festival a ne pas manquer avec son programme de musique populaire, danse, théâtre, spectacles de marionnettes et courses de chameaux, sans oublier les ateliers d’enroulement de turban et son célèbre concours de la plus belle moustache.

You don't have permission to register